The Mortal Instruments : La cité des cendres

Couverture du livre The mortal instrument : La cité des cendres

Table des matières

Carte d’identité de l’ouvrage

  • Titre du livre : The mortal insttruments la cité des cendres 
  • Auteure : Cassandra Clare
  • Date de parution originale : Inconnue
  • Pays d’origine : Etats-Unis 
  • Titre original : The Mortal Instruments, coty of ashes 
  • Date de publication en France : 20 août 2009
  • Maison d’édition principale : Pocket Jeunesse (PKJ)
  • Traducteur : Julie Lafon 
  • Genre : Fantastique  
  • Support de lecture : Livre audio   
  • Narratrice : Bénédicte Charton   
  • Durée d’écoute / de lecture : 12h28

L’auteure en quelques lignes

 Cassandra Clare, de son vrai nom, Judith Rumelt est une romancière américaine d’origine iranienne, née le 27 juillet 1973, à Téhéran.

Elle est l’enfant de  Elizabeth Rumelt, professeure dans une école de commerce, et Richard Rumelt, auteur.

Contexte d’écriture

C’est à la suite du succès exceptionnel qu’a connu le premier tome de la saga que Cassandra Clare publie le second. Dans celui-ci, on en apprend davantage sur l’univers des chasseurs d’ombres, mais également sur lz relation naissante entre Clarie et son père. 

Comment j’ai découvert le livre ?

J’ai découvert la version audio du second livre sur la plateforme Audible. Ce n’est que des années après avoir connu la saga que j’ai enfin sauté le pas, et lu les livres.  

Résumé fait maison

Clarie continue de se familiariser avec son nouvel univers, celui  du Monde obscur. A la suite des révélations faites sur Valentin et son lien de parenté avec Clarie, le Monde obscur est secoué par l’assassinat d’un jeune loup-garou devant leur repère, le Hunter’s Moon. Les accords négociés entre loups-garous et chasseurs d’ombre sont menacés… 

Mes premières impressions

Contrairement au premier tome, j’ai assez rapidement trouvé mes marques, ce qui a fait que j’ai pu profiter de ce moment. Retrouver Clarie, Simon, Isabelle et leurs acolytes fait beaucoup de bien. 

J’attend  de ce tome que l’on en apprenne davantage sur les liens qui unissent Clarie et Valentin, mais aussi la famille Lightwood.

Mon avis en fin de lecture

Je n’ai vraiment pas été déçu par ce tome ! Selon moi, il termine l’intégration de Clarie dans ce monde si particulier. Même si, il est vrai, qu’elle a encore du mal à trouver sa place. Les rebondissements de cet opus font que l’on ne s’ennui pas. L’action est au rendrez-vous, au même titre que le développement des personnages et des histoires annexes. 

La narratrice en quelques lignes

Bénédicte Charton  est une lectrice pour la société de production de supports audio Audible. 

Autres œuvres inspirées de l’ouvrage

La saga « The Mortal Instruments » a été adaptée en série par Netflix. La série s’intitule « Shadowhunters : The mortal Instruments ». Nous en parlerons prochainement.

Le petit + 

Cette sections n’a pas pu être exploitée, faute d’informations disponibles sur l’ouvrage. 

Quelques liens utiles 

Mon compte Booknode

Infos sur la vie de l’auteur

Livre audio 

Livre papier

Couverture officielle du livre

Infos nécessaires à la rédaction de la rubrique « Le petit + »

ATTENTION ! Les liens présents dans cet article ne sont pas des liens affiliés, mais bien une redirection vers les sources sur lesquelles je me suis appuyé pour rédiger cet article. Si toutefois un lien était affilié, je vous en ferai part ! 

Autres chroniques

Shadowhunters saison 2 | Série

Ma chronique sur la saison 2 de Shadowhunters est enfin disponible ! Poursuivez votre immersion dans le monde obscur en regardant cette saison et en lisant mon article que vous trouverez juste ici.

Lire la suite

The Mortal instruments : La cité des anges déchus | Le livre

A la suite de la mort de Valentin, et de la résurrection de Jace, le monde des chasseurs d’ombres et celui du monde obscur pensait être tiré d’affaire. C’était sans compter sur l’arrivée de Lilithe (la mère de tous les sorciers) et la possession de Jace par cette dernière. Ainsi se constitue l’intrigue principale de ce quatrième tome. Découvrez ce que j’en ai pensé en lisant cette chronique !

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.