The Mortal Instruments : La cité des ténèbres

Table des matières

Couverture de The mortal instruments la cité des ténèbres

Carte d’identité de l’ouvrage

Titre du livre :  The Mortal Instruments, la cité des ténèbres
Auteur :  Cassandra Clare
Date de parution originale : Mats 2007
Pays d’origine :  Etats-Unis d’Amérique
Titre original : The Mortal instruments – City of Bones
Date de publication en France : 8 novembre 2008 (réédité le 6 janvier 2012)
Maison d’édition principale :  Pocket Jeunesse (PKJ)
Traducteur : Julie Lafon
Genre :  Littérature jeunesse fantastique
Support de lecture : Livre audio (Audible)
Narrateur :  Mélina Sia
Durée d’écoute / de lecture : 13h15

L’auteure en quelques lignes

Cassandra Clare, de son vrai nom, Judith Rumelt est une romancière américaine d’origine iranienne, née le 27 juillet 1973, à Téhéran.
Elle est l’enfant de  Elizabeth Rumelt, professeure dans une école de commerce, et Richard Rumelt, auteur.

Contexte d’écriture

Il est difficile de contextualiser l’écriture du livre The Mortal Instruments, la Cité des Ténèbres sans parler des autres oeuvres rédigé par Cassandra.
C’est en 2004 que l’auteure commence son travail monumental en rédigeant la première série littéraire de sa franchise Les Chroniques des Chasseurs d’Ombres intitulée The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres. 

Le premier tome de cette série de six se nomme initialement La coupe mortelle. La série ayant été  rééditée en 2012, le tome 1 s’appelle désormais La cité des ténèbres. La suite  de la série a également été influencée par la réédition. Toutefois, il convient de conserver les dernières modifications apportées par la maison d’édition.

Pour construire son Univers, Cassandra Clare s’est inspirée de ceux du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, sans oublier Harry Potter. Dans son jeune âge, elle écrivait des fanfictions basées sur ces trois mondes. 

Comment j’ai découvert le livre ?

La première fois que j’ai entendu parlé du livre, c’est lors de la sortie du film du même nom (qui fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article). Lorsque la film est sorti, la réédition se faisait connaître et plaisait déjà à beaucoup d’adolescents et d’adolescentes en quête d’évasion. Une amie a moi lisait d’ailleurs les livres  à cette époque, ce qui m’a permis d’apprendre que le film été tiré d’une série de livre. Etant particulièrement intéressé par les univers fantastiques, je me suis promis de lire la série. Quelques années plus tard, c’est chose faite.

Résumé fait maison

Clary Fray, une jeune adolescente New-Yorkaise, vivant une vie d’étudiante en art parfaitement ordinaire, découvre le jour de ses 18 ans qu’elle fait parti d’un monde particulièrement intriguant, celui des chasseurs d’ombres. Ce même jour, sa mère se fait enlever par des hommes cherchant la « Coupe Mortelle » pour le compte d’un dénommé Valentin. Clary va donc entrée dans le monde des « Chasseurs d’Ombres » pour tenter de retrouver sa mère, et d’élucider le mystère de la Coupe Mortelle.   

Mes impressions

Au début de ma lecture, j’ai eu du mal à me plonger dans l’univers des Chasseurs d’Ombres, même si les références à Harry Potter et au Seigneur des Anneaux sont clairement visible. Peut-être n’arrivais-je justement pas à m’en défaire ?  

Mon avis en fin de lecture

 Arrivé à la dernière seconde d’écoute, j’étais totalement plongé dans le monde de l’auteure. Un monde qui, cela se voit, a mis longtemps a être construit et qui laisse la possibilité à de nombreuses aventures.  Je me suis laissé transporté une fois que Clary s’était plus ou moins familiarisée avec sa nouvelle vie. L’Institut de New-York semble impressionnant, et les descriptions qui en sont faites donnent sincèrement envie d’y passer un peu de temps. Enfin, les différentes  péripéties qui forgent l’intrigue de ce premier tome nous tiennent en halène. Si bien qu’à peine le livre est-il terminé que nous avons déjà envie de connaître la suite des aventures de notre héroïnes et ses compagnons. 

La narratrice en quelques lignes

 Il est difficile d’avoir des information sur la narratrice du livre, si ce n’est qu’elle s’appelle Mélina Sia, et qu’elle lit le livre pour le compte de la société Audible.

Autres œuvres inspiré de l’ouvrage

Un film a été inspiré de ce livre. Il porte d’ailleurs le même nom. Il a été réalisé par Harald Zwarts et est sorti en 2013. Le rôle principal est campé par l’actrice Lily Collins. Nous reviendrons sur ce film au cours d’un article qui paraîtra prochainement. 

Le petit +

Le premier tome ayant eu le succès escompté (voire plus encore), le second tome de la série, intitulé « La cité des cendres » sera publié quelques temps plus tard. Nous en parlerons dans un prochain article.

Quelques liens utiles

Mon compte Booknode

Infos sur la vie de l’auteur

Livre audio

Livre papier

Couverture officielle du livre

ATTENTION ! Les liens présents dans cet article ne sont pas des liens affiliés, mais bien une redirection vers les sources sur lesquelles je me suis appuyé pour rédiger cet article. Si toutefois un lien était affilié, je vous en ferai part ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *