La Horde des Démons : Echec de l'aventure

Sujets verrouillés, archives diverses ; bref, tout ce qui est obsolète pour le forum.
Avatar de l’utilisateur
Chronos
Site Admin
Messages : 1460
Inscription : mar. déc. 05, 2017 12:52 pm
Localisation : Oloron-Sainte-Marie
Contact :

La Horde des Démons : Echec de l'aventure

Message par Chronos » lun. avr. 08, 2019 10:01 am

Nous allons donc au 1.
Nomen Est Omen / Le nom est un présage ... Regarde le monde avec des yeux d'enfants ...

Carpe Noctem : Car la nuit, tous les chats sont gris ...

Avatar de l’utilisateur
Chronos
Site Admin
Messages : 1460
Inscription : mar. déc. 05, 2017 12:52 pm
Localisation : Oloron-Sainte-Marie
Contact :

Re: La Horde des Démons : l'aventure en cours

Message par Chronos » lun. avr. 08, 2019 10:30 am

1.

Pendant une seconde, dans la pénombre de la grotte, Baldar regarde Loup* Ardent avec stupeur. Puis, malgré son âge et sont apparant épuisement, il s'élance de sa couche avec fureur.
_ Stupide Barbare ! hurle-t-il en se jetant sur le grand Barbare et en le frappant à l'aveuglette.
Bien qu'il se tienne accroupi sur ses talons, à la manière du Désert et que la férocité de cette attaque le prenne complètement au dépourvu, Loup* Ardent se ressaisit vite. Échappant avec agilité au vieillard, il bondit sur ses pieds.
_ Arrêtez, Baldar, crie-t-il. je ne cherche pas à vous nuire. Tout ce que je demande, c'est le droit de mener ma vie comme je l'entends.
Mais Baldar a perdu la tête.
_ Vermine ! glapit-il en se lançant de nouveau à l'attaque.
Loup* Ardent esquive celle-ci avec un petit sourire. Il ne se donne pas la peine de tirer son épée, car le vieil ermite n'est pas armés. Il ne s'inquiète pas non plus outre mesure de cette explosion de rage. Dans le village de pierre, la haine et la rancune étaient monnaie courante. Baldar trébuche, manque de tomber, reprend son équilibre et frappe une fois de plus, mais son poing ne fait qu'effleurer Loup* Ardent. Il décoche un violent coup de pied en direction des tibias du Barbare, mais il les rate. Loup* Ardent tend les mains, cherchant à saisir les bras qui font des moulinets autour de lui et à les immobiliser mais, tout vieux qu'il est, Baldar est vif et fuyant comme une anguille. Loup* Ardent sent quelque chose lui piquer l'épaule et il découvre que le vieil ermite tient dans sa main une esquille d'os affutée, une arme dérisoire, saisie dans le feu de la colère et heureusement trop courte pour être dangereuse.
_ Assez, Vieil Homme ! s'écrie à nouveau Loup* Ardent.
Mais rien ne peut arrêter Baldar qui se lance, une fois de plus, à l'attaque comme un démon. Seulement, cette fois, Loup* Ardent est sur ses gardes Lorsque le vieil ermite arrive à sa portée, il le saisit à bras le corps et l'enserre dans une étreinte puissante. Baldar se débat, mais il ne peut plus bouger. Sans effort, Loup* Ardent le soulève de terre en prenant soin de pas lui faire mal inutilement.
_ Calmez-vous, Ermite, dit-il sévèrement. Vous êtes trop vieux pour livrer deux combats le même jour.
A sa grand surprise, Baldar se calme. Ses muscles se détendent et il s'abandonne dans les bras de Loup* Ardent, mais ses yeux sont toujours pleins de fureur.
_ Je vous relâcherai si vous me promettez de vous tenir tranquille, lui dit Loup* Ardent. Tout ce que je désire, c'est la liberté de choisir ma destinée moi-même. Je partirai d'ici immédiatement, puisque ma présence vous importune. Vous promettez ?
Baldar garde le silence. Il tourne les yeux vers l'épaule de Loup* Ardent. Curieusement, la piqûre de l'esquille d'os est maintenant cuisante. Loup* Ardent n'en tient pas compte et il resserre sont étreinte, ce qui fait gémir Baldar.
_ Allons, Vieil Homme, votre promesse !
Dans les yeux de Baldar, la colère fait place à la ruse.
_ Vous l'avez, Mangeur de Champignons, à condition de me lâcher immédiatement.
_ Je vous ai déjà donné ma parole, dit Loup* Ardent en le relâchant. Baldar recule en l'observant avec circonspection. L'épaule de Loup* Ardent commence à s'élancer douloureusement. Néanmoins, en restant sur ses gardes dans la crainte d'une nouvelle attaque, il ramasse les quelques objets qui lui appartiennent et se dirige vers l'entrée de la grotte.
_ Adieu, Vieil Homme, lance-t-il en la franchissant. Je vous remercie de m'avoir aidé quand j'en avait besoin, et je regrette de ne pas pouvoir vous rendre la pareille. Instinctivement, il porte la main à son épaule [x]=oO enflammée, se demandant si elle n'est pas infectée, et il s'étonne de la vitesse à laquelle la douleur progresse. Il fait quelques pas et s'aperçoit que la tête lui tourne. Il s'arrête, les jambes de plus en plus faibles. Il vacille. Derrière lui, très loin, retentit la voix de Baldar.
_ Adieu, misérable ingrat ! Loup* Ardent a l'impression qu'il a craché par terre et tourne la tête. Des points noirs dansent devant ses yeux. Son épaule est maintenant en feu, les os de ses bras et de ses jambes se liquéfient.
_ L'action de ce poison est très rapide, signale Baldar. Vous souffrirez moins que nous ne le méritez.
Devant les yeux de Loup* Ardent, les points noirs se rassemblent pour former un seul gouffre de ténèbres, dans lequel il bascule, tête la première.

Un sort peu digne d'un héros, mais prévu par le Livre du Destin pour ceux qui commettent le péché d'ingratitude. Rendez-vous au 13.
Nomen Est Omen / Le nom est un présage ... Regarde le monde avec des yeux d'enfants ...

Carpe Noctem : Car la nuit, tous les chats sont gris ...

Avatar de l’utilisateur
Chronos
Site Admin
Messages : 1460
Inscription : mar. déc. 05, 2017 12:52 pm
Localisation : Oloron-Sainte-Marie
Contact :

Re: La Horde des Démons : l'aventure en cours

Message par Chronos » lun. avr. 08, 2019 10:35 am

13.

Ainsi meurt le héros Loup* Ardent. Mais le verbe "mourir" n'est peut-être pas approprié, car l'univers (l'univers de Loup* Ardent) est un endroit mystérieux, plein d'étranges possibilités. L'une de ces possibilités est la réincarnation.
Le lecteur qui aboutit à ce paragraphe peut en profiter pour créer un nouveau (et, espérons-le, meilleur) Loup* Ardent en retournant aux pages d'introduction de ce livre et en attribuant à l'aide des dés, de nouvelles caractéristiques à son personnage.
Une fois ressuscité, Loup* Ardent reprendra sa grande aventure depuis le début, ayant perdu son Habileté, mais non l'expérience acquise. Cette expérience lui permettra assurément de refaire rapidement le chemin parcouru, en évitant ses erreurs passées et en explorant les possibilités qu'il a négligées au cours de son voyage précédent. Ainsi meurt Loup* Ardent. Mais sa mort est un nouveau commencement.
Nomen Est Omen / Le nom est un présage ... Regarde le monde avec des yeux d'enfants ...

Carpe Noctem : Car la nuit, tous les chats sont gris ...

Verrouillé

Revenir à « Catacombes »